• DENADDA

DE (grosses) "BÊTISES" EN BELLES RENCONTRES : Pourquoi la vanlife n'est pas une erreur...

Dernière mise à jour : 23 janv.

Cette semaine fut très particulière, la vie nous a proposé de dépasser nos peurs.

Les affronter rapidement fut le meilleur moyen de s'en débarrasser.



cap-breton-coucher-de-soleil-sur-l'ocean-vanlife-les-erreurs-comment-sortir-de-l-enlisement-perte-de-drone-que-faire-vivre-en-camping-car-denadda-vie-nomade

Santocha-beach, Cap Breton


RIEN NE SE PASSE JAMAIS COMME PRÉVU

Après un week-end ensoleillé à travailler aux alentours de Mimizan, la nécessité de faire des petites courses nous incite à reprendre la route. Nous n'avions plus de gaz depuis trois jours, ce fut l'occasion d'inaugurer notre bouilloire ! Bien utile pour l'indispensable café du maestro. Nous n'avions pas testé sa consommation électrique contrairement à tous nos appareils. Elle décharge 4% de la batterie à chaque utilisation (c'est énorme !).

vanlife les erreurs a ne pas faire, on est enlisé comment sortir de l'enlisement, le camping-car dans le sable, thermo plongeur, ustensile indispensable pour la vie nomade, denadda vanlife france magazine

Grâce aux rencontres de la semaine (merci Hedwige & Alex), nous avons découvert le thermo-plongeur, il vous rappellera peut-être quelque chose ?

Ustensile économique (prix, place & énergie) pour faire bouillir l'eau dans une casserole. Aujourd'hui, vous pouvez en trouver qui se branche sur l'allume-cigare (il reste à manier avec précaution).


Nous descendons le long des plages de Mimizan (et de ses barrières à 1m85), pour s'arrêter à Contis-plage, faire une petite halte restaurant. Nous rejoignons la direction du Courant d'Huchet que Sam attendait avec impatience pour vous filmer d'incroyables images...


LE CAMPERVAN S'ENLISE

Notre pilote s'embarque dans un chemin de terre, guidé par Waze. Je relève la tête pour lui rappeler : "- On n'est pas un 4x4..." L'effet d'un pavé dans la marre...

*la suite de l'aventure sera prochainement dans un épisode youtube avec Guillaume.


Nous sommes enlisés...

En apercevant le chemin de terre au loin, Sam se dit que "ça va passer"...

Arrêt du moteur, ouverture des portes, inspection du terrain : des mètres de sables devant & derrière nous ! Je pars en éclaireur un peu plus loin afin d'analyser s'il vaut mieux, en effet, aller de l'avant ou faire marche arrière. Le terrain étant de pire en pire, nous allons devoir reculer.


À ce moment là, nous pensons à deux choses sûrement pas prioritaires à vos yeux :

SAM : Pourvu que personne ne passe commande ce soir !

ELMA : Bon, autant que cela serve à quelque chose, on va filmer, ça fera peut-être un épisode youtube...


Avec une pelle et une spatule, nous creusons. On sort les sacs de jutes, ramasse une planche en bois (signe que nous ne sommes pas les premiers à qui ça arrive), on déblaie. La planche fait des allers-retours, d'une roue à l'autre... Nous décollons un peu. On prend les mêmes et on recommence...

Puis les roues se bloquent, totalement braquées...

Nous sacrifions les bouts de bois composant le chevalet de notre Édition Limitée (fait main avec amour par Sam pour vous présenter nos illustrations).