• DENADDA

NOTRE STUDIO D'ENREGISTREMENT ROULANT : présentation d'un aménagement hors du commun

Dernière mise à jour : 23 janv.

Comment on enregistre la minute Zen ?

Je vous laisse découvrir notre petit voyage aux portes de l'Andorre, l'équipe des prochains jours (notre ami Max nous rejoint avec son 4x4 aménagé!) & la configuration de notre studio d'enregistrement nomade...



Dans la vidéo précédente, nous avions déja un peu abordé le sujet sur comment nous nous sommes préparés à ce mode de vie : les choix, le matériel, les installations, les compromis nécessaires pour créer en roulant.



Lorsque nous avons commencé DENADDA, tout est parti d'un enregistrement spontané de ce qui est devenu, notre conte : Au sommet.


EVOLUTION DU STUDIO SON D'UN GARAGE À UN VAN

Sam était ingénieur du son & compositeur à Paris. Il vivait à Montreuil dans le garage d'une coloc qu'il souhaitait transformer en un véritable studio d'enregistrement, étude acoustique du lieu, plan en 3D... C'est un projet qu'il porte toujours dans son coeur.

Un piano, des cartes sons, des enceintes, 4 bass traps, un énorme sub, un nombre incalculable de câbles & nombreux micros... Voilà à quoi ressemblait la chambre (avec un lit à son centre, malheureusement je n'ai pas de photo !).


denadda-vanlife-studio-enregistrement-nomade-cabine-enregistrement-amenager-un-studio-son-dans son van

Pour DENADDA, il a ajouté une petite cabine insonorisée, portative.

(Lors de nos premiers enregistrements, il tenait devant le micro, des plaques de mousses pour améliorer l'acoustique de la pièce, mais cette situation déclenchait immanquablement des fous rires).



Quand à mon bureau, il se trouvait dans le couloir sur un établi, les rangements se composaient de boîtes en cartons et rien ne manquait.





En octobre 2020, lorsque nous avons emménagé à Lacanau Océan, il a fait un choix dans ses machines... Quand au bureau DENADDA, il s'agissait d'un cagibi (retrouvez sur notre instagram, des petits films Studio Tour ou backstages de cette époque.)


Nouvelle évolution en arrivant dans notre campervan. Impossible de trouver une place pour les enceintes, tout comme pour le sub bien trop lourd sans parler des bass traps évidemment !

Nous avons donc tout réduit à l'essentiel.

C'est amusant car contre toute attente, si notre projet grandit, son studio de développement lui, rétrécit, en réalité il évolue désormais entouré de nature et files de nos envies.


ENREGISTRER DEMANDE UN PEU DE PRÉPARATION

En vie nomade, enregistrer nécessite des conditions extérieurs & un peu d'organisation préalable.

  • Le bruit : éviter de se garer proche d'une route, de l'eau, d'autres véhicules.

  • Le bon moment : la nuit offre un silence, et une (quasi) absence de circulation ou d'activité propice à ce projet.

  • La météo : nous avons réussi à glisser La minute Zen qui sortira ce mois-ci, dans les 20 minutes de calme qui entrecoupaient des heures de pluies... Une réelle adaptation est nécessaire et selon le temps ou notre emplacement, nous devons saisir les conditions adéquates.

  • L'installation : déplacer la lourde fly de son ranger derrière le siège passager, sortir la cabine (plié à côté de ce même siège), brancher le micro, les appareils (ordinateur, écran, carte son, casques...). Sam doit désormais travailler constamment au casque.

Tout cela consomme beaucoup d'électricité sur le moment, mais nous sommes agréablement surpris de l'acoustique que l'on parvient à avoir dans cet espace.

  • Composer avec les éléments : l'extérieur enrichit également notre création. La fine pluie ou le son des vagues peut être légèrement présent pendant la prise, si cela correspond au projet, il suffira de les accentuer lors du mixage.

En son, il s'agit souvent d'utiliser un "défaut" en l'accentuant afin qu'il devienne une réelle qualité.

Pour ceux qui sont curieux de savoir comment nous avons emmené notre imprimante professionnelle en Road Trip ! Toutes les réponses sont ci-dessous.